3 réflexions sur « Zelda, la rouge de Martine Pouchain »

  1. Sur la couverture on voit Zelda, rebelle, et sûre d’elle. En lisant l’histoire on s’aperçoit que c’est l’image qu’elle veut raconter qu’elle n’est pas sûr d’elle. Elle rejette tout le monde, les gens qui vont vers elle, elle ne veut rien faire qui vont vers elle, elle ne veut rien faire Zelda n’accepte pas d’être handicapée depuis qu’elle a été victime d’un accident de la circulation. J’ai aimé ce livre qui raconte la situation d’une fille handicapé qui va pas se laisser abattre pas sa situation. Je le conseille. 4/5.

  2. C’est un livre pétillant et drôle.
    On s’attache vite aux personnages qui ont chacun un caractére différent : Zelda profite à fond de la vie, Kathy qui est pessimiste, pleine de complexes va se sentir mieux dans sa peau, Julie appelée « Jule » trés protectrice envers sa soeur et garçon manqué et Jojo m’a fait beaucoup rire au fur et à mesure de l’histoire on découvre qu’il a beaucoup de qualités.

  3. Lorsque j’ai emprunté le livre « Zelda la Rouge » je pensais que je n’allais pas apprécier car c’était un gros bouquin. Mais au final j’ai bien aimé car c’est des jeunes filles qui ont un peu près notre âge et qu’elles ont le même vocabulaire que nous et leur histoire pourrait nous arriver à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.