Le confinement et la vie d’étudiant

Retrouvez le témoignage de Léa, une étudiante en prépa ENS qui nous partage son quotidien durant ce confinement. Elle nous parle de son organisation des cours en cette période très spéciale, comment gère-t-elle tout cela et elle nous parle du suivi de ses professeurs. Elle va nous dévoiler aussi ses différentes occupations durant une journée de confinement. 

 Comment se passe ton confinement?
Cela fait fait 2 3 semaines que nous sommes en confinement et pour le moment ce n’est pas trop difficile pour moi. J’ai l’habitude d’être seule chez moi. Je suis assez casanière donc ça ne me dérange pas trop. D’autant plus que j’ai pu quitter mon appartement de Strasbourg, et retourner chez moi près de mes proches. Pour le moment ça ne me dérange pas d’être chez moi. Après ce qui est un peu plus dure, c’est le fait que tout le magasin soit fermé. Les sorties entre amis, les magasins me manquent. Psychologiquement ça va. C’est vrai que l’histoire du virus est quand même un peu stressante pour moi, comme pour tout le monde d’ailleurs je pense. Mais à part ça le confinement ne me pèse pas trop pour l’instant.

Comment occupes-tu tes journées de confinement?
Pour m’occuper je fais toutes les petites choses que je n’ai jamais le temps de faire habituellement. Par exemple me mettre à jour dans mes séries, regarder les films que j’avais envie de regarder, lire des livres, je sors souvent sur la terrasse pour prendre le soleil vu qu’il fait beau depuis le début du confinement. Je prends du temps pour faire du tri, pour ranger mes affaires, pour changer mes habits, ranger les gros pulls d’hiver, sortir les choses un peu plus légères etc… Sans oublier les cours qui prennent une bonne partie de mon temps.  En plus de cela, les jours ou je n’ai pas de vidéo conférence, je travaille dans la société de mon père.

Visuel d’un camion de l’entreprise BOEHLER Transport. Crédit photo: Lea BOEHLER

 

Arrives-tu et comment gères-tu les cours à distance ?
Pour le moment ça va j’arrive à peu près à gérer. Ce qui est un peu plus dure à gérer c’est la balance entre mes cours de Fac et mes cours de Prépa. Les cours de fac sont un peu rythmés car l’on ne possède pas de cours en vidéo conférence. C’est-à-dire que les profs nous mettent uniquement le Power Point sur Moodle. C’est donc à nous de le reprendre quand on le peut. J’ai donc un peu de mal à reprendre toutes les semaines le cours. Je suis plutôt du genre à attendre 2 ou 3 séances pour rattraper les cours sur Moodle. Les cours de Prépa eux sont assez simple à suivre car ils se déroulent en vidéo conférence.  J’ai encore des contacts avec mes camarades. Lorsque l’on fait les cours en vidéo ont se voit tous donc ça c’est assez cool. On se parle beaucoup aussi sur les réseaux sociaux, en appel, en Face Time. Mes professeurs de Prépa font des cours en vidéo conférence. Ma professeure d’espagnol, pour exemple, nous envoie du travail par mail mais ne fait pas de cours en vidéo conférence. Tous les profs de Fac eux font les cours sur Moodle, c’est-à-dire qu’ils mettent leurs cours sur Moodle et nous les rattrapent quand on le souhaite. Dans cette situation nous sommes donc plus autonomes.

 

Est ce que ta ta quantité de travail a  augmenté ou diminué ?
Je ne pense pas avoir une charge de travail plus importante que si j’étais en cour. Cependant, il faut un peu plus travailler si on veut réussir à garder le rythme. Il faut se donner un peu plus mais je n’ai pas plus de travail. C’est un peu plus compliqué de suivre les cours, il faut demander un effort de concentration plus grand que quand on est à l’école, c’est un peu plus compliqué de rester concentré que quand on est en cours.

 

As-tu un suivi de tes professeurs ?
Nous sommes assez suivis par les professeurs de la Prépa. Le suivi des profs est top. Les professeurs de fac eux ont un peu plus de mal vu que nous sommes 500 élèves. C’est donc un peu plus compliqué. Mais ils sont quand même là, ils répondent à toutes nos questions. Il y a beaucoup de forum de discussion sur Moodle pour pouvoir poser des questions ce qui facilite l’échange. Les professeurs de Prépa nous envoie souvent des mails, des aides, nous demandes souvent si ça va si on arrive à suivre etc… Je me sens donc plutôt soutenue.

BALTAZAR Clara et KOTOWSKI Valentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.