Découverte du musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg

Le jeudi 12 décembre 2019, les étudiants du BTS Communication de première année du lycée René Cassin se sont rendus au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg afin d’y ajouter une expérience de plus à leur connaissance.

En effet, les professeurs leurs ont organisés une sortie au musée pour découvrir plus particulièrement l’exposition de la peintre allemande Käthe Kollwitz.

Käthe Kollwitz est une artiste allemande née le 8 juillet 1867 à Königsberg et est décédée à l’âge de 78 ans, le 22 avril 1945 à Mortizburg. Du côté familial, elle épouse un jeune médecin en 1891 à l’âge de 24 ans. Ensemble, ils ont deux enfants. En 1904, alors qu’elle se rend à Paris, elle rencontre des élèves, dont certains sont en précarité, de là elle décide de prendre en charge un enfant de 11 ans qu’elle considéra comme son fils.

La biographie de Käthe Kollwitz

Durant sa vie artistique, Käthe Kollwitz était sculptrice, graveuse, et dessinatrice allemande. Elle est l’une des figures les plus représentatives du XXème siècle.

Les étudiants sont arrivés dans les environs de 8h20. Après avoir été accueilli par une guide nommée Julie. Chaque élève a récupéré du matériel afin de remplir leur carnet de bord en rapport avec la visité proposée.

Ils ont alors débuté la visite de l’exposition dans la première salle présentant l’artiste et sa vie personnelle. Son histoire en a ému certains, pour son courage et sa passion envers la peinture mais aussi de la sculpture.T
Tout le long de la visite, la guide a décidé de les faire participer. Son but étant de faire réagir les étudiants, de les questionner sur son art, sur sa vie ou encore sa façon de voir les choses dans son quotidien et également de s’interroger sur eux-mêmes sur les évènements marquants de leur vie personnelle mais aussi publique.

Ensuite, ils ont pu découvrir les autres salles où étaient exposés les différentes œuvres de Käthe Kollwitz. Des œuvres très différentes les unes des autres au vu de son évolution artistique. Ses nombreux évènements personnels ont influencé ses œuvres au fil des années.

Les nombreuses œuvres de Käthe Kollwitz

En effet, comme la guide Julie B l’a si bien dit : «  Au début l’artiste n’était que peintre et dessinatrice mais rapidement elle s’intéresse à la sculpture qui est un art tout autant intéressant pour elle. »

Une des nombreuses sculptures de Käthe Kollwitz

A la fin de la visite, les élèves se sont rendus dans une salle afin d’exercer un exercice artistique pour faire naître leur créativité.

La  guide a  proposé de dessiner d’une façon originale : la lithographie. C’est un art inventé par Aloys Senefelder en 1796. Ce processus consiste à dessiner sur un support ou le reporter à l’aide d’un calque pour ensuite faire une impression sur un support plat.

Ils ont dû dessiner dans une pomme de terre pour pouvoir ensuite encrer sur une table en bois, avec de l’encre de Chine, le motif dessiné. C’est un art très particulier qui permet de réaliser de magnifiques œuvres depuis maintenant plusieurs siècles.

La sortie a été une expérience positive pour les étudiants qui ont pu apprendre sur l’histoire de cette femme allemande et sur l’art qu’elle a partagé durant des années.

Selon certains étudiants la sortie a été intéressante mais la visite d’une seule exposition leur a paru un peu longue. L’idéal aurait été de découvrir d’autres expositions pour pouvoir comparer et observer les différences entre chaque artiste.
La sortie a permis de susciter l’intérêt auprès de certains étudiants afin d’y revenir hors programme scolaire pour apprécier plus en détails les nombreux chefs-d’œuvre exposés.

Article rédigé par Laetitia ULRICH et Jessie BRENNUS
Crédit Photo : Laetitia ULRICH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.