Portrait d’Erwan, élève de prépa école de commerce et star des réseaux sociaux

Avec ses milliers de followers sur les réseaux sociaux, Erwan est un élève singulier. Le D-Plumé est allé à sa rencontre pour parler études, avenir et notoriété numérique.

Il n’est qu’un élève parmi tant d’autres pour beaucoup de gens, et pourtant Erwan est peut-être l’un des élèves les plus connus du Lycée René Cassin. Cumulant près de 20 000 abonnés sur Twitter et 10 000 sur Instagram, il s’est constitué une vraie communauté sur les réseaux sociaux, avec des followers qui attendent ses dernières vidéos. Mais que peut-il bien publier sur son compte? Aussi singulier que cela puisse paraître, c’est principalement pour ses chorégraphies qu’Erwan est suivi par des milliers de personnes. Des petits scénarios ponctués d’humour, de danse et de musiques toujours plus originales qui font aujourd’hui son succès. Rencontre avec Erwan l’étudiant, et @uhtred67, l’influenceur des réseaux sociaux.

 

Quel est ton parcours scolaire?
J’ai commencé par une Seconde en Bac Pro Électrotechnique au Lycée Marcel Rudloff à Hautepierre, puis j’ai arrêté pour des raisons personnelles et pris une année sabbatique. J’ai ensuite repris mes études en Première au Lycée Emile Mathis en Bac Pro Commerce, où j’ai eu mon bac. Depuis je suis en Prépa Ecole de Commerce au René Cassin.

Qu’envisages-tu de faire à la fin de tes études?
Pour l’instant je me concentre essentiellement sur mes études, car je sais qu’elles dureront six ans. Pour la suite, je n’ai pas encore d’idée précise. Tout ce que je sais, c’est que mon métier me rapportera de l’argent (rires) !

Le succès de ses vidéos, Erwan le cultive dans son autodérision.

Qu’est-ce qui t’as poussé à faire tes vidéos?
Au départ, je publiais des vidéos sur Snapchat, que je mettais dans ma story. Mes amis les regardaient et elles étaient vues environ 200 fois. Un jour une amie m’a incité à les poster sur Twitter, car on peut vite rencontrer du succès avec ce genre de concept. Alors j’ai posté et ça a marché.

Le concept a-t-il immédiatement pris?
Oui, le concept a de suite eu du succès. J’ai créé mon compte Twitter en Juillet 2019 et en un jour ma première vidéo avait fait plus de 300.000 vues.

Quelle est la signification de ton nom sur Twitter, @uhtred67?
C’est une référence à la série « The Last Kingdom », et au personnage Uhtred de Bebbanburg.

Est-ce que tu t’occupes du montage de tes vidéos?
Oui, je m’en occupe tout seul. J’aime bien faire le montage puisque je sais exactement ce que je veux et ce que je fais. Pour ce qui est du temps tout dépend de la vidéo. Certaines peuvent être plus compliquées à monter mais globalement le montage dure entre 10 minutes et 30 minutes.

Les vidéos d’Erwan peuvent prendre différentes formes : danses, petits scénarios, ou les deux !

Est-ce que des gens t’ont déjà reconnu au lycée?
Oui, cela m’arrive et même au-delà du lycée cela m’arrive partout, et ce n’est vraiment pas pour me vanter (il insiste). Je me suis fais reconnaître en vacances à Saint-Tropez, à Strasbourg. Parfois quand je sors on me prend en photo et on me l’envoie après. Tout ça a un peu changé, c’est bizarre.

On voit beaucoup de gens utiliser leur buzz pour s’essayer à de nouveaux concepts, est-ce que ça pourrait t’intéresser?
Pour l’instant je n’ai pas d’idée d’autre concept. On m’a parlé de me lancer dans le rap par exemple, mais ça ne m’intéresse pas vraiment, je préfère me concentrer sur mon concept actuel.

Pour finir, si tu avais un conseil pour ceux qui veulent se lancer sur Internet, quel serait-il?
Je n’ai pas envie de suivre les gens qui disent qu’il faut croire en soi et prendre son courage à deux mains pour se lancer. Pour moi, il faut d’abord être sûr que notre projet puisse plaire à un public. Ça ne sert à rien de poster bêtement, sans réfléchir, pour au final se taper la honte. Mettez une première vidéo, voyez si ça marche, et si ça ne marche pas arrêtez. Voilà mon conseil, je n’aime pas dire de banalité (rires).

Propos recueillis par Samuel BOURREAU, Alyson GANGLOFF et Ludivine KOHLY.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.